UNE QUESTION, BESOIN D'AIDE ? Contactez-nous par téléphone

Comme c’est le cas pour de nombreux appareils, le stockage des informations est réalisé via des cartes SD. Vous pourrez notamment les croiser pour les appareils photo ou encore les Smartphones… Il y a à chaque fois des formats que vous devez respecter le plus possible et c’est aussi le cas pour ces caisses enregistreuses. Cela vous permet d’avoir des informations prêtes à l’emploi puisque vous pouvez finalement les exporter très aisément dans toutes les configurations que vous souhaitez. Nous vous proposons au sein de cet article de savoir quelle carte SD pour la caisse enregistreuse vous devez utiliser.

Comment installer une carte SD pour votre caisse enregistreuse ?

Il est conseillé de suivre avec la plus grande précision les notices d’utilisation, cela vous évite de commettre des erreurs forcément préjudiciables pour votre quotidien. En effet, si vous ne réussissez pas à stocker toutes les informations sur la carte SD, elles pourraient être perdues. Il faut savoir que le gouvernement souhaite depuis 2018 lutter contre les fraudes à la TVA, il faut alors impérativement respecter les directives. Dans le cas contraire, vous pourriez écoper d’une forte amende de l’ordre de 7500 euros. En effet, les caisses enregistreuses doivent avoir des logiciels certifiés.

  • Ce sont des cartes SD classiques qui sont utilisées pour les caisses enregistreuses.
  • Vous avez donc des encoches prévues à cet effet et l’emplacement est souvent différent en fonction des produits.
  • N’oubliez pas de vous renseigner concernant les formats, car toutes les cartes SD n’ont pas des tailles adaptées.
  • De ce fait, certaines adoptent un format classique et d’autres ont besoin d’une petite carte SD, mais la capacité de stockage sera importante.
  • En effet, pour que la caisse enregistreuse puisse stocker toutes les informations dans les meilleurs délais, vous devez envisager l’achat d’une carte SD conséquente.

Si la capacité est trop petite, il y a de grandes chances pour que vous soyez contraint d’acheter plusieurs cartes et l’usage ne sera pas celui escompté. C’est pour cette raison que vous devez prendre en compte vos besoins et surtout le potentiel de votre caisse enregistreuse. Dans la plupart des cas, ces informations sont partagées dans la notice et vous pouvez demander à votre fournisseur.

Vérifiez la présence d’un lecteur de cartes SD

Lorsque vous décidez d’acheter une caisse enregistreuse, plusieurs informations seront à prendre en compte pour que cet achat ne soit pas en vain. Il faut savoir que tous les modèles ne sont pas identiques et si vous souhaitez être productif, vous devez impérativement acheter une référence susceptible de répondre à toutes vos attentes. En effet, vous aurez besoin d’un écran tactile, d’une conformité par rapport aux normes françaises, d’un lecteur pour les codes barres, mais il ne faut pas oublier l’accessoire pour les cartes SD.

Ces dernières sont importantes notamment pour installer le logiciel de caisse, vous aurez alors une sauvegarde des rapports, un journal électronique et la programmation.
Si vous perdez votre carte SD, votre caisse enregistreuse devient inutilisable et les conséquences peuvent être désastreuses si vous ne possédez pas une solution de secours. Il faut savoir que ces lecteurs ne sont pas présents sur l’ensemble du marché, car certains modèles utilisent un stockage local et d’autres optent pour un serveur comme le cloud.

Le choix dépend de votre activité, mais également de vos besoins quotidiens. Par exemple, si ces derniers sont relativement faibles, une caisse enregistreuse classique avec des boutons physiques sera amplement suffisante. Par contre, un serveur local ou via Internet sera privilégié si vous devez par exemple vous lancer dans le stockage de données importantes.

Vous savez désormais qu’il est possible de stocker les informations de différentes manières et le choix de votre caisse enregistreuse aura forcément un impact conséquent sur votre quotidien professionnel.

Le stockage des informations

Il y a des différences très importantes entre les références, car elles n’utilisent pas toujours les mêmes méthodes. Vous devez alors vous concentrer sur votre activité notamment pour savoir s’il faut envisager cette solution plutôt qu’une autre.

  • La caisse enregistreuse classique utilise une carte SD que vous devez vider ou remplacer lorsqu’elle est pleine.
  • Cela demande une organisation conséquente notamment pour savoir si vous avez pu conserver toutes les données.
  • Lors d’un contrôle fiscal, si vous n’êtes pas en mesure d’apporter tous les renseignements, vous pourriez être sanctionné.
  • Certains modèles n’ont certifiés peuvent enregistrer les données uniquement sur un ticket de caisse, cela demande un traitement très complexe de votre part.
  • Le serveur informatique est aussi très pratique afin de centraliser toutes les informations, cela vous évite de les perdre.
  • Avec les transactions informatiques, les cartes SD ont pu être mises de côté au profit de solution beaucoup plus sympathique comme le Cloud.
  • Certains commerçants utilisent donc cette méthode avec un stockage des informations en ligne, cela permet aussi une gestion à distance.

De ce fait, n’hésitez pas à prendre en compte le stockage lors de votre achat, car il faudra envisager un serveur local ou externe. Si vous êtes un petit commerçant avec un chiffre d’affaires relativement faible, vous pourriez envisager une organisation locale qui sera moins onéreuse et facile à utiliser. Pour les chaînes et les centres commerciaux avec de nombreuses caisses enregistreuses, il est préférable d’adopter un format très différent.

Par exemple, le serveur local est classique, cela permet d’avoir un réseau informatique fermé et vous pouvez aussi utiliser des cartes SD puisque vous n’aurez pas besoin d’avoir une connexion Internet. Cela vous protège aussi des tentatives de piratage qui visent souvent les données des particuliers. La partie logicielle est plus simple à gérer notamment pour les novices et vous aurez une maintenance réalisée avec des mises à jour classiques en utilisant des logiciels.

A contrario, si vous délaissez les cartes SD et que vous optez pour des caisses enregistreuses de la nouvelle génération, ce sont des stockages avec le Cloud qui seront à envisager. Les logiciels sont mis à jour grâce à Internet et il est parfois nécessaire d’opter pour les deux formats. Si le Web est en panne, vous aurez une solution de secours.

Laisser un commentaire

Fermer le menu